AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Élana Shiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Élana Shiver

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Élana Shiver   Mer 30 Juil - 1:11

Qui êtes-vous?
Je m'appelle Élana Shiver, j'ai 17 ans. Je suis née le 05/05/1999 au Canada. Je suis bisexuelle à tendance hétéro et en relation libre. Je suis un prototype et la consistance est mon pouvoir.

Comment êtes-vous...


  • Physiquement?
    Je suis une fille dans la moyenne, je mesure 5 pieds 3 pouces, et je pèse 118 livres. Comme vous pouvez vous en douter, je suis de grosseur moyenne. J'ai de longs cheveux blonds, au-dessus des fesses, que j'attache en deux couettes le plus souvent, mais que j'aime bien laisser libre de temps à autre. Mes yeux sont vert-turquoise et je ne porte que rarement du maquillage. J'ai les oreilles percées, un trou dans le bas de chaque côté et, du côté gauche, un anneau bleu dans le haut de l'oreille, ainsi que le nombril. Hormis mon anneau, je change fréquemment mes autres piercings. J'ai une clé de sol tatouée derrière l'oreille droite.
    J'ai de longues jambes qui me consolent d'avoir une petite poitrine (à peine du B), les hanches plutôt étroite mais la taille bien creusée par mes exercices quotidiens. J’ai la peau très pâle et le soleil n’y changera jamais rien. Pour compenser, j’évite généralement les couleurs trop sombres, qui mettent cette pâleur en évidence. Je porte le plus souvent des chemises à manche longue sous un gilet, mais s’il fait chaud j’opterais pour une chemise à manche courte. De plus, puisque j’ai les jambes pour, je porte souvent des jupes ou des shorts courtes et, s’il fait plus froid, j’ajouterais des bas Stay-up. Néanmoins, je connais aussi les jeans, les joggings, les t-shirts et les camisoles, bien qu’ils ne fassent pas partie de ma garde-robe quotidienne. Pour ce qui est des souliers, j’ai d’absolument tout, pour peu que ça ait de pair avec ma tenue. Des vans, des boots, des espadrilles, des escarpins, j’ai de tout, parce que tout est une question de style.
  • Psychologiquement?
    Je suis une fille plutôt introvertie dans la vie, et foncièrement timide. Néanmoins, lorsque je suis à l'aise avec une personne, je deviens absolument extravertie. Je voue un culte à l'exercice physique et suis grandement dépendante de la technologie, surtout celle qui me permet d'écouter de la musique partout où je vais. Eh oui, j'adore la musique, et je chante même fréquemment, mais rarement lorsque j'ai un auditoire. Je fais, en plus de quelques exercices de gymnastique, beaucoup de différentes activités physiques.
    Le froid est mon cauchemar. J’ai un léger problème de circulation sanguine qui fait que j’ai pratiquement toujours froid. Dieu sait que je déteste le froid. L'hiver, la neige et ce qui s'y rapporte, même le patin à glace. Dans la catégorie des choses que je n’aime pas, la violence est la deuxième chose, et j’admets que la violence me fait peur. Bien que je ne laisserais pas quelqu'un se faire tabasser, je serai plutôt du genre à appeler la police et me cacher. Je déteste la violence gratuite, en vrai ou en film.
    Autrement, je suis une personne serviable et aimable, polie et la facilité à laquelle j'accorde ma confiance n'a d'égal que la vitesse à laquelle je la retire. Si j'aime bien faire preuve de sarcasme et taquiner les gens qui m'entourent, je sais aussi bien me montrer hautaine et glaciale lorsque je me sens trahie. Malgré que je n'aime pas la violence, il m'arrive de piquer une sainte colère dans certains cas. Je suis parfois timide au début d'une relation quelconque, mais je me transforme en moulin à parole dès que je suis à l'aise.  


Que faites-vous dans la vie?
Je suis en dernière année au secondaire et je me cherche encore un peu pour l’avenir. Je travaille à mi-temps dans une épicerie comme caissière, même si je déteste cet emploi, il me permet de gagner un peu d’argent de poche. Je vis à l’institut Solken depuis déjà 4 ans. Depuis 3 ans, j’ai une coloc, Fynn. Je dois dire qu’au début, ça m’embêtait, je considérais sa présence comme une invasion. Mais je m’y suis habituée et je n’aurais jamais souhaité avoir quelqu’un d’autre. Autrement, je vis ma vie comme une adolescente à peu près ordinaire, même si je suis un prototype. J’ai des amis, des ennemis, des hauts et des bas.
Autrement, j’ai des rêves de célébrité, portés par ma passion du chant. Ma mère m’avait souvent dit que la vie d’un artiste était difficile et instable. Elle avait sans doute raison, mais c’était mon rêve, et elle n’a jamais pu m’en détourner. Et pourtant, malgré mon amour du chant et de la musique, j’ai le trac, inévitablement. Je n’ai jamais réussi à chanter sur une scène et j’ai du mal à chanter si des gens peuvent m’entendre ou si je suis avec des gens que je ne connais pas beaucoup. Avec mes proches, ce n’est pas un problème, par contre.
Je suis également une maniaque du sport pour dépenser mon trop plein d’énergie. Je fais principalement de l’escalade, mais aussi du patin, du vélo, de la gymnastique et de la natation. En fait, je fais surtout du sport en solo, avec ma musique pour me tenir compagnie. En dehors du sport, je pratique principalement le chant. Je ne sais malheureusement pas jouer d’un instrument. J’aime aussi faire des sorties avec des ami(e)s et aller marcher.

Quel est votre pouvoir?
J’ai baptisé mon pouvoir « consistance » car je trouve qu’inconsistance ressemble trop à incontinence. Car mon pouvoir consiste principalement à changer la consistance de mon corps, partiellement ou entier, pour traverser des obstacles. En général, on parle de mur. Pourtant, il m’est déjà arrivé de traverser le plancher dans un moment de panique. Car mon pouvoir est la victime de mes émotions et réagit parfois de manière intuitive. Par exemple, si quelqu’un essaie de me toucher et que je n’en ai pas envie ou que le contact m’angoisse, il va simplement me passer au travers. C’est malgré tout une sensation très désagréable qui m’a déjà causé quelques problèmes, principalement dans des situations où je n’avais pas spécialement envie que ça arrive. Lorsque j’ai peur, il m’arrive également de changer accidentellement ma densité corporelle et dans des situations extrêmes, je finis par passer au travers du plancher. Au contraire, quand je me mets en colère, la densité de mon corps augmente au point où ma peau devient très dure. Même si je travaille énormément au contrôle de mon pouvoir, j’ai tout de même quelques moments où il m’échappe.

Quelle est votre histoire?
Élana est enfant unique, élevée par sa mère. Son père est mort d’un cancer lorsqu’elle avait deux ans et elle ne se souvient plus de lui que par les photos qu’elle avait vu étant plus jeune.
Sa mère travaillait dur pour pouvoir passer du temps avec elle et qu’elle ne manque de rien. Comme sa mère, Élana était très active. À l’âge de sept ans, elle participait aux séances d’escalade sa mère, même si elle n’était pas aussi douée. Mais elle travaillait dur et ses efforts étaient toujours récompensés de succès. Elle commença quelques années plus tard à se diversifier. En parallèle, elle écoutait beaucoup de musique et adorait chanter en voiture avec sa mère, qui lui offrit un MP3 alors qu’elle avait neuf ans.
Les deux passions d’Élana n’entrèrent jamais en conflit alors qu’elle vieillissait, et elle entretenait une belle relation avec sa mère, bien qu’elle ne lui ait jamais parlé de son pouvoir. Pour une raison qu’elle ne s’expliquait pas, elle sentait que c’était mieux ainsi.
C’était une journée épouvantable. Le 9 avril 2012, un blizzard s’était emparé de la ville, rendant les routes particulièrement dangereuses. Puisque la tempête s’était déclarée à la mi-journée, Élana était à l’école lorsqu’elle fut appelée par la direction pour une urgence. C’est à ce moment qu’elle appris que sa mère avait été heurté par une voiture et qu’elle était morte sur le coup. À ce moment, le monde d’Élana s’était écroulé. Elle était devenue orpheline. Elle n’avait presque aucune famille proche. Alors qu’elle faisait ses cartons pour déménager chez sa tante qu’elle ne connaissait pratiquement pas, elle avait retrouvée la carte de l’institut Solken et avait décidé que c’était là-bas qu’elle irait. Puisque l’institut était en ordre et qu’Élana y fut aussitôt acceptée, l’affaire fut close.
Un peu moins d’un an plus tard, Fynn faisait son apparition dans la chambre qu’Élana occupait, jusque là, seule. Au début, elle considéra sa présence comme une invasion dans son intimité. Pourtant, rapidement, elles devinrent amies, et même plus. Fynn la tira hors de sa mélancolie et elle se força, grâce à elle, à se reprendre en main. Elle recommença à s’entraîner, intégra l’équipe des Pom-pom girls durant quelques mois, mais elle en sortit à cause des mesquineries de  ces filles. Elle recommença à chanter. Trois ans plus tard, Fynn et elle sont toujours colocs et entretiennent une relation libre. Élana est à sa dernière année au secondaire et cherche encore un peu sa voie, bien qu’elle nourrisse toujours ses rêves d’enfant de devenir chanteuse.

Comment avez-vous découvert l'institut?
Lorsque j’avais 10 ans, une femme et un homme sont venus me tirer d’un cours à l’école. Je ne les connaissais pas encore à ce moment, mais il s’agissait d’Anastasia et Gabriel Solken. Ils sont venus pour me parler de l’institut et pour m’expliquer que je n’étais pas la seule. Que les gens comme moi s’appelaient des prototypes et qu’il était primordial que nous soyons discrets pour éviter un drame. Évidemment, je n’ai pas écouté. J’étais une enfant,  j’étais bornée, et ils étaient des étrangers. Pourtant, lorsqu’ils m’ont donné une carte, un laissez-passer pour l’institut, un sentiment étrange s’est emparé de moi et j’en ai fait mon secret. Trois ans plus tard, alors que je ne savais plus que faire et où aller, cette carte que j’avais pratiquement oubliée a refait surface. J’ai alors intégré l’institut où je suis depuis maintenant 4 ans.

Derrière l'écran?
Bonjour, je m'appelle Kira, j'ai 19… non, 20 ans (T_T). Mon activité sur le forum sera de 8/10 et mon niveau de RP est intermédiaire/avancé
Dans la vie de tous les jours, je travaille beaucoup, je fais du roller, je fais de l’escalade, j’écris des romans, je perds mon temps sur Facebook, j’écoute beaucoup de musique, je suis tombée en amour avec le groupe Poets Of The Fall et leur album Temple Of Thought. Sinon j’écoute beaucoup de musique française et aussi pas mal de musique anglaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stained-age.jdrforum.com/t8-elana-shiver
 
Élana Shiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lana
» Lana Anthana, chronique umbarane
» can you whisper as it crumbles and breaks, as you shiver, count up all your mistakes (10/04, 9h21)
» (F) LANA PARRILLA - mère (réservée)
» [F] Lana Parrilla ⊰ We all need our family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stained Age - L'avant-fin :: Administration :: Qui êtes-vous? :: Validé-
Sauter vers: